Politique

banque, assurance, accident, constat, france, finance

Suivez l’actualité en France et dans le monde sur Yahoo Actualités. Consultez et recherchez dans la source d’information la plus complète du web
  1. La France est en ébullition, assure Mélenchon face à MacronPARIS (Reuters) - Un nouveau cycle de contestation a commencé face à un Emmanuel Macron "continuellement en mouvement", assure Jean-Luc Mélenchon dans une interview à Libération à paraître samedi, jour de la "marée populaire" qu'appellent de leurs voeux la France insoumise, la CGT et d'autres associations et formations de gauche.


  2. Anne Hidalgo refuse la "polémique politicienne" après les reproches de Collomb et Griveaux sur les migrants à ParisPOLITIQUE - Elle veut sortir les riverains et les migrants de ce "chaos". Pour une neuvième semaine consécutive, vendredi 25 mai, Anne Hidalgo s'est déplacée sur le camp du Millénaire à Paris pour réclamer à l'État une mise à l'abri des quelques 2.500 migrants qui vivent sur les différents campements du nord-est parisien. Une visite de terrain alors que les pouvoirs publics se renvoient la balle par voie médiatique et à coup de communiqué au sujet d'une 35ème évacuation dans la capitale.


  3. La "marée humaine" promise par Mélenchon "n'arrête pas" MacronSAINT-PETERSBOURG (Reuters) - La "marée populaire" promise le 26 mai par Jean-Luc Mélenchon à Emmanuel Macron "ne nous arrête pas", a déclaré vendredi le chef de l'Etat, qui a dénoncé par ailleurs ceux qui "ne proposent rien au pays" et "veulent la grande violence".


  4. Soupçons de trahison à la DGSE, deux ex-agents écrouésPARIS (Reuters) - Les deux ex-agents de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) mis en examen et écroués en décembre dernier pour trahison présumée au profit d'une puissance étrangère ont pu livrer des informations mettant "potentiellement en cause la sécurité de l'Etat" français, a déclaré vendredi la ministre des Armées.


  5. «Pour les enfants,  c’est enfin un collège ordinaire»Dans le quartier du Petit-Bard, à Montpellier, où des mères ont lancé en 2015 un mouvement de protestation, l’établissement Simone-Veil fait ses premiers pas vers la mixité sociale, grâce à un afflux de moyens et de projets.